11H  Je me traîne, je n’arrive pas à me décider alors je prends mon bloc, mon crayon et je vais gribouiller histoire de continuer à m’entrainer tous les jours.

Quand je pense à quelque chose un personnage se dessine doucement sur ma feuille….. je vois sa chevelure énorme, oui énorme comme dans un manga, des traits simples, je dessine le corps je veux réussir à imaginer un corps sans effet statique!!!

Voici mon premier dessin

 recherche sebastien

Je me surprends car c’est simple mais trop maigre! et puis ce n’est pas très équilibré !

  

Je continue et là tout vient d’un coup:

sebastien new

 oh trop bien!! il a de l’allure il est simple et semble gentil : le héros parfait!!

Un premier dessin qui m’inspire un personnage … mais je veux travailler les vêtements aussi. 

 

sebastien recherche

 

 

Je dois travailler son visage afin que je le redessine toujours de façon identique qu’il y ait une ressemblance, de face, de dos et de profil aussi.

 

recherche heros visage

 

Je continue:

sebastien dos profil

 

 

Je cherche un nom: un prénom pas trop court et que l’on puisse lui donner un surnom….Ah!Voilà

Je vous présente :

 

new sebastien

Sébastien!!!

 

Je dois trouver des histoires qui lui correspondent il n’a pas une tête de détective quoique…. ah je sais! Je vais tenter de l’humour, un personnage qui nous racontera sa vie dans un nouveau pays!!!

Sébastien au pays des homards!!!!!

Pourquoi ? Car il vit de l’autre côté de l’Atlantique à l’ouest…au pays des homards  en Acadie!!!!

 

Je tiens une idée!

 

Prochaine étape:  créer son univers, puis les décors et enfin les scénarios !!!

Je ne sais pas si ce héros sera la BD que je me suis promise de créer ou si ce sera celle de la résistante ou encore Luc et ses pouvoirs !!! Mais j’ai déjà 3 idées de héros et d’histoires.

 

 

MES TRUCS ET ASTUCES EN CRÉANT UN PERSONNAGE

La difficulté du moment a été de réussir à dessiner sans stress, sans pression. J’ai appris pendant cette recherche à me lâcher,  et me faire confiance afin de laisser libre court à mon imagination. En me lâchant j’ai réussi à me faire confiance et croire en mon trait.C’est cela dessiner :croire en son trait, donc ne pas penser à son trait mais juste au dessin que l’on crée!

 

J’ai cherché à comprendre comment représenter de mémoire les plis des genoux et des coudes. Ce qui me permet d’ombrer cette partie et de rendre vivante chaque posture. 

J’ai appliqué la répétition pour maîtriser mon personnage et ses caractéristiques. C’est le seul moyen pour le dessiner de mémoire sans erreur et ressemblant.

J’ai retenu que je devais vraiment créer le personnage dans tous les sens , dans plusieurs positions avant d’aller plus loin. J’ai compris que je devais également le dessiner avec plusieurs expressions (rire, pleurs, peur, endormi, ronchon….). C’est une partie qu’il me reste à travailler. 

Je comprends que pour créer une bande dessinée : je dois créer son univers, c’est à dire : l’environnement (sa maison, son école, sa rue) et ses amis (familles, situation familiale, copain, copines mais aussi ceux qui le déteste, ) et lui créer un caractère propre ainsi que son style de vêtement. Il y a donc un travail de dessinateur sur le personnage lui même et d’écrivain sur son environnement et son caractère. Mais n’est ce pas son caractère qui va guider mon dessin? 

Au niveau dessin je comprends l’importance du mouvement fluide à donner par les plis des vêtements, le choix de traits simples. Je ne dois pas m’empêcher d’accentuer certains traits pour rendre lisible le personnage, par exemple les cheveux sont excessivement épais.

 

Ma prochaine étape est de travailler le physique du héros mais avant tout de rédiger son caractère pour finaliser le dessin.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *