JEUDI 11H du mat’….j’ai le crayon qui me démange les doigts…

Le début d’une chanson…..oh zut !!!! Ça en dit long sur mon âge…..

Non j’ai besoin de dessiner pour continuer à apprendre. Je décide de travailler les postures du corps humain en partant de photos, d’un pack que j’ai acheté chez le super blogger Pit du site « apprendre-a-dessiner. org »

Voici les premières postures

clip_image002

clip_image004

Bon le résultat n’est pas au rendez–vous. Je fais des erreurs de débutants sur la longueur des jambes, la hauteur, le positionnement… Je n’arrive pas à placer ce pied et à garder la perspective de la jambe arrière…. Mais je continue, je dois persister et aller plus loin. Après quelques essais je commence à mieux faire fonctionner mon cerveau. Le lien entre le regard (ce que j’observe) et ma main est plus facile, plus directe presque sans réfléchir. Oui, c’est cet automatisme que je dois développer. Je parle d’automatisme car plus vous dessinez plus le mouvement devient automatique, c’est-à-dire qu’on dessine sans réfléchir, et la compréhension entre ce que vous voyez et ce que vous reproduisez se fait tout simplement.

Nouvel essai sur un raccourci qui me plait ….

clip_image006

J’aime cette pose ce raccourci ce que cela cache et montre. J’adore vraiment dessiner les corps humains au crayon. Je devrais tenter un dessin directement à la peinture, oui comme j’ai appris chez mon prof Patrice Jamin, dessiner directement sur le papier à la peinture. C’est une idée à reprendre pour progresser et développer des gestes intuitifs, instinctifs. Mais voilà qu’une idée commence à germer, une histoire courte et drôle. Je veux la représenter, la dessiner en m’aidant de postures sur ces photos. Alors je tourne les pages (comme dans un livre) je cherche les postures qui m’inspirent et qui répondent à mon idée d’un cours de yoga.

Voici les dessins d’une planche

clip_image008 clip_image010

Je continue, affalée sur mon canapé… ah non là, je sens que je ne vais pas dessiner beaucoup et oui après une petite page sur les portraits en pleurs… mon mari met une vidéo et vlan!!! Voilà que je lâche tout.

Tant que je ne saurai pas dire non, me restreindre à une obligation de travail, mon défi ne se réalisera pas. Donc je dois redoubler d’effort et ne pas lâcher mon unique objectif: devenir bédéiste. Au moins une fois dans ma vie…. Rencontrer ces artistes que j’admire depuis tellement d’années qui me font rêver, tout comme me transporte le fait de dessiner. Mais je ne veux pas m’obstiner si je n’ai pas de talent, rien n’est plus ridicule d’être médiocre et de ne pas s’en rendre compte. C’est pourquoi je me suis donné un an pour réussir non pas écrire une BD en un an mais avoir atteint un niveau suffisant en dessin et en raconteur d’histoire pour proposer au lecteur quelque chose de joli à voir et à lire.

Allez, je vous  « copie – colle » mon étude toute courte sur les pleurs

clip_image012

Je pars dormir… minuit…. A procrastiner !!!! Je déteste ce mot, je ne devrais plus l’utiliser, un mot à la mode encore.

VENDREDI MATIN

Je dois impérativement reprendre mes crayons. Je voudrais réussir cette fois-ci à écrire une histoire qui tient la route car jusqu’à présent ce n’est pas ça. J’aimerais être capable de faire 2 ou 3 dessins, vous savez à la mode, drôle et soft qui vous font rire et font passer un message en même temps.

Je reprends donc mes études de la veille et je reproduis les poses qui m’ont plu et m’ont inspiré. Ah mais non ça ne va pas du tout mes dessins sont moins bons !!!!

NE JAMAIS REPORTER AU LENDEMAIN CE QUE L’ON PEUT FAIRE IMMEDIATEMENT

Surtout en dessin votre main a chauffé, votre cerveau aussi et tout est bien connecté. Remettre au lendemain c’est comme repartir de zéro. Mais je continue quand même. Le résultat ne me plait pas. Je veux aller jusqu’au bout pour me tester, tester ma capacité à écrire une histoire toute petite, rigolote. J’ai déjà perdu trop de temps. Je finis tous les dessins et je passe à la colorisation. Le dessin n’est pas parfait, je le sais j’ai encore beaucoup à apprendre et surtout dessiner beaucoup. Au niveau scénario c’est la CATASTROPHE !!!! oui vous avez bien lu: la cata !!! Car mon scénario n’est pas bon. Trop court, il n’exprime pas avec force ce que je ressentais en dessinant mon histoire. L’erreur que j’ai commise : dessiner sans écrire le scénario !!!!

Ecrire une histoire même courte, c’est jouer avec des mots et trouver les mots les plus percutants. Il faut donc écrire les mots avant de dessiner !!!!!! J’aurais pu adapter mes dessins peut être en rajouter un car je crois qu’il en manque un, pourtant au brouillon j’en avais fait un de plus mais ça ne collait pas. Pour écrire même un petit script et rendre le texte drôle j’aurais pu écrire le texte avant le dessin. J’ai tout fait de tête et voilà mon erreur, faire confiance à mon cerveau, à ma mémoire sans tenir compte de l’aspect visuel !!! La BD est un art autant visuel que littéraire d’où sa grande difficulté.

clip_image014

clip_image016

 

Mais qu’as-tu trouvé de drôle ????

Eh bien le fait que voilà la mode est au yoga, à la méditation et vous tranquillement vous y allez et vous savez que ça va vous faire du bien, vous la non sportive !!!! Mais c’est épuisant et la prof est parfaite non fatiguée sublime et vous éreintée, transpirante, énervée et vous craquez…

Voilà le résultat de la mode parfois à suivre bêtement on fait tout pour déprimer !!!! C’est un peu ce que je voulais montrer. Vous ne l’aviez pas tout à fait compris hein avouez mon scénario est nullllllllllllll !!!!!!!!! Je dois reprendre la base que je n’ai jamais appris, savoir écrire un scénario.

Voici les livres pour l’instant qui expliquent comment faire une BD que je lis :

  • Concevoir et réaliser une BD de Daniel Cooney chez Eyrolles,
  • Le manuel du Mangaka débutant de K.Yoashikawa chez Eyrolles. 

Mais voici ce que j’aimerais lire pour apprendre à écrire un scénario :

  • L’écriture du scénario de JM Lainé et Sylvain Delzant chez Eyrolles,
  • La réalisation du Story Board des mêmes auteurs chez Eyrolles.

 

Mais pourquoi acheter des livres papiers? Avec internet tout est gratuit !

Car un livre entre les mains dont on tourne les pages, ce n’est pas pareil. Quand vous lisez une BD sur internet, ce n’est quand même pas les mêmes sensations avec un vrai livre entre les mains !!! Entre les mains, l’histoire se sent, se touche, elle vous appartient totalement, elle est unique et vos yeux ne brûlent pas. Y’a pas à dire, lire sur le net et sur papier ne fait pas appel aux mêmes sensations ni aux mêmes neurones !!! Et c’est cette différence qui me fait aimer les livres papiers pour toujours !!!

Je pense que la mort du livre c’est la mort de la liberté car sur internet tout est modifiable, interchangeable alors qu’un livre papier reste. Alors continuez, achetez des livres, des vrais pour votre liberté qui est si précieuse.

Bon petit aparté, mais il faut savoir laisser l’ordinateur à sa place et ne pas en faire l’unique élément de notre vie !!Sinon rdv dans matrix ou galactica ou 1984.

Ah ah ah ! Ma culture française de révolutionnaire est toujours là !!!!

Je devrais en faire une BD tiens c’est une idée !!!! Mais avant, je dois apprendre à écrire des scénarios !!! Allez au travail !

Une réflexion au sujet de « Nouvelle planche de BD »

  1. J’aime beaucoup la deuxième planche de ta BD. Effectivement le scénario ne m’a pas paru très clair mais les dessins et la colorisation sont vraiment de bonne qualité (enfin de mon point de vue!). Continue!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web