En voulant faire une critique de la BD « Les Quatre de Baker Street », j’ai décidé (car j’adore les dessins de l’auteur David Etien) de reproduire une case au hasard!!!

Avant de publier cet article je me suis dit il faut que je demande l’autorisation pour publier cette copie. Je vais sur facebook et j’écris à David Etien le lendemain il me répond ouaouh!!! Il m’autorise surtout si cela m’aide à progresser. Quel honneur quand même !!! Merci David Etien!!

Voici donc les étapes de mon dessin:

LUNDI 10H

je prends la BD, je viens de la lire et afin de rédiger une bonne critique je décide de prendre du recul et de dessiner. Je n’aime pas faire à chaud des critiques car on part dans un jugement trop subjectif. Je tourne les pages; je m’arrête sur cette case assez petite où l’on voit les héros sous la pluie.

clip_image002

Je décide de l’agrandir pour réellement apprendre à reproduire des personnages dans un cadre et ces fameuses ombres que j’ai du mal à poser lorsque je suis seule face à mon dessin sans photo. Je vais également faire un dessin complet jusqu’à l’utilisation de l’aquarelle. Utiliser l’aquarelle relève du défi oui du défi car cela fait plus de 20 ans que j’ai abandonné la technique et une fois peint on ne peut pas revenir en arrière !!! AARRRGGGHHH! L’angoisse totale!!!

Tiens la pluie je n’ai jamais tenté de peindre ou de dessiner la pluie. Double défi!!! Tant qu’à se lancer des défis autant y aller à fond ! Je prends mon crayon HB et mon papier à aquarelle (canson 300g).Je commence par dessiner le personnage de droite (non pas le petit je parles du héros) et je ne prends aucun repère, j’y vais au feeling (comme d’habitude je vis le dessin je me plonge dedans). Puis le deuxième….

Enfin je m’attaque à Sherlock Holmes, ah zut je ne vois pas le détail, où est le bras gauche… ma vue me joue des tours… ce n’est pas grave je continue je verrais ce détail avec la peinture. Je m’attaque au décor… Ouh la la !! Mais quelle perspective!! Je me plante complètement et ma perspective n’est pas assez plongeante. Je comprends alors comment donner de l’importance aux personnages avec une vue plongeante. Bon je n’efface pas je prends le repère sur la BD en effet l’angle est très pointu!!! Alors je le reproduis comme ça sur le dessin.

Voilà le crayonnage est fini.

clip_image004

 

11H20 je me lance dans l’encrage, enfin pas tout à fait c’est juste délimiter les contours, car je n’ose pas encore faire des déliés…

clip_image006

 

Il est midi!!! J’ai faim…

J’arrête de toute façon j’ai besoin de faire une pause le stress monte, vais-je réussir !! Je sais que je ne peux pas rivaliser avec le talent de David Etien mais mince ça semble tellement facile!!! Bon petite pause.

13H Me revoilà ! Allez je me lances je prends l’eau, les tubes de peintures, et la palette….

clip_image008

Voici les couleurs que j’ai choisi, j’ai un peu de mal à choisir car, habituellement je ne travaille qu’avec les 3 couleurs primaires et le blanc. Bon on va choisir différentes couleurs.

clip_image010

Je sais le choix des couleurs n’est pas optimal mais je n’ai pas les bons tubes, je dois en racheter pour l’instant je me contente de ce que j’ai. Allez, je démarre.

Ouf après 1 heure de travail les deux garçons sont terminés. Je m’attaque à Sherlock et je m’aperçois qu’il y a du détail, ah zut je ne l’avais vraiment pas vu. Bon, je me suis plantée j’ai raté le bras gauche grrrr comme quoi je n’aurais pas dû arrêter mon dessin si vite. Tiens dans le fond, mais c’est une voiture ah la la je suis myope!!! J’essaye de la peindre mais là j’utilise du lavis vous savez la technique de l’aquarelle diluée dans l’eau….

clip_image012

L’encrage a disparu complètement  sous la peinture car oui je n’ai pas fait de lavis pour les personnages pour les faire bien ressortir de l’image. Bon je reprends mon feutre mais je n’ose pas utiliser le feutre plus large B ou 1,5 mais le S et j’essaye d’épaissir là où se trouve l’ombre. Pas évident mais ça semble fonctionner.

Voilà le résultat final…

copie Baker Street

 

J’ai fait gicler l’eau avec des gouttes d’aquarelle blanc tirant sur le bleu ciel mais on ne les voit pas.

 

CE QUE J’AI APPRIS

  • l’encrage: encrer après avoir passé l’aquarelle surtout sur les contours des personnages où la peinture n’est que très peu diluée permet d’accentuer les ombres. Utiliser l’encrage sur les zones d’ombres et utiliser de la peinture pour ombrer deux choses différentes.
  • utiliser le lavis pour le décor
  • les ombres des personnages : sur le visage et l’ombre des casquettes : il dessine des pleins et déliés sur les casquettes comme par exemple le rebord est plus foncé et plus épais.
  • Ne jamais hésiter à rentrer dans le détail et n’omettre aucun détail comme le bras caché de Sherlock Holmes.

La prochaine fois je tenterais de reproduire en taille réelle (petite taille), j’y verrais l’intérêt de l’utilisation de la tablette (ma bête noire).

En tout cas cette expérience me montre que dessiner une bande dessinée correctement cela demande beaucoup beaucoup beaucoup de temps. Mais en combien de temps un tel album est -il réalisé par le dessinateur ? Ouaouhh! Je dois persévérer et ne pas lâcher! La confiance en soi est le plus dur combat que je dois mener car je ne suis jamais satisfaite. Mais ça va le faire. 4H de dessin par jour c’est mon but à atteindre !

Prochainement vous pourrez lire mon avis sur cette super bande dessinée.

1 thought on “Copie d’un dessin de David Etien Les Quatres de Baker Street

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *