Voici la première BD  que j’ai décidé de lire :

ASPIC DETECTICES DE L’ETRANGE

de : Thierry Gloris à la plume et Jacque  Lamontagne  au dessin.

Editions Quadrants

Un petit mot sur les auteurs :

Thierry Gloris : historien de formation (eh quand même un DEA d’histoire) marqué par la littérature du 19ème siècle. C’est en 2004 qu’il démarre ses premiers scénarios dans le Journal de Spirou.  Il est séduit par le travail de Mickaël et lui propose un premier script qui sortira sous le titre de « Codex Angélique ». Depuis Thierry Gloris a écrit de nombreux scénarios tel que : Champs d’honneur, Aspic, les reines de sang Isabelle la louve de France…..

Jacques Lamontagne :   Il est né à Quebec et il passe son temps à dessiner. Après quelques années à travailler dans la publicité l’appel du 9ème art est plus fort et il devient illustrateur pigiste et travaille pour le magasine Safarir. Il réalise de nombreuses illustrations. Depuis il a participé à de nombreux albums  dont Aspic mais aussi les Druides, Van Helsing ou Yuna où il est le scénariste.

 

1ers sentiments 1ère lecture:

Je viens de recevoir mon paquet par la poste (oui j’habite loin à la campagne au fin fond du Canada donc pas de petite libraire au coin de la rue). J’ai hâte d’ouvrir mon paquet et je tombe sur ….

aspic

Je m’installe confortablement sur mon canapé et j’admire la couverture. Depuis le temps que je la vois sur internet, surtout ces derniers mois car le tome 5 vient de sortir! J’ai  hâte ….

 

Impressions sur la couverture :

Le dessin est raffiné, précis et on comprend tout de suite que l’intrigue se passe dans une ville au siècle dernier euh enfin au 19ème siècle (oui je sais nous ne sommes plus en 1990 mais en 2016 L). Le titre m’interpelle: Aspic, détectives de l’étrange. J’aime les romans policiers  depuis toujours, donc je vais me régaler. La couverture me donne envie de lire … Je tourne la page….

 

Petit résumé :
Il s’agit d’une enquête du célèbre détective Lupin. L’histoire démarre par le meurtre du médium la plus réputée au 19 ème siècle. L’histoire est pimentée par Flora qui se dit son assistante et rêve de prouver sa valeur en résolvant une affaire qui l’emmènera sur les pas d’une organisation machiavélique…..

Ressentis après la lecture du livre :

Ouaouh!

Alors j’ai un sentiment mitigé entre rejet à cause de l’horreur et curieuse je veux connaitre la suite.

Le scénario est bien ficelé, tout est logique. L’histoire est une histoire fantastique (on aime ou on n’aime pas). Je n’accroche pas trop sur ce type de fantastique un peu macabre mais l’intrigue me plait. Elle est bien menée et on découvre au fur et à mesure de l’histoire des indices. Je suis une fille et je suis intéressée par le rôle de Flora l’héroïne qui lutte pour s’imposer dans un monde d’homme. Elle  fait des erreurs de débutantes, parfois j’ai envie de lui crier non ne réagis pas comme ça non … bon elle commet des erreurs de jeunesse mais dans un monde de brutes épaisses machistes, je prends sa défense.

Le dessin est superbe même si je n’aime pas en général les BD où la méchanceté des personnages se voit au travers leur laideur. Le dessin est beau, précis et nous ressemble tellement ! J’ai du mal à me prendre pour les héros c’est ce qui me gêne. Je fais partie des lecteurs qui aiment ressembler au personnage beau magnifique sans défaut. Le dessin retranscrit bien l’époque. On imagine bien l’histoire au siècle dernier fin 19 début 20ème. On retrouve les attitudes de l’époque, les réflexions, les décors… Tout y fait vrai.

J’ai relu une deuxième fois cette BD pour mieux comprendre ce que je n’avais pas aimé. Mais en réalité, j’ai découvert une bande dessinée très bien faite. Le seul point négatif est le style de dessin. Le trait est précis, les dessins sont superbes mais j’ai un sentiment de frustration. Eh oui, je suis une éternelle optimiste et j’ai besoin de me projeter dans le beau  or les personnages ne sont pas sublimes ils nous ressemblent ! Oui, ils nous ressemblent dans notre laideur et notre beauté. L’artiste a réussi à faire transparaitre dans son style le côté fantastique de l’histoire qui nous prend et nous dégoûte. C’est ce sentiment qui me dérange. L’objectif est donc peut être atteint !? C’est une histoire fantastique dans les bas-fonds de la société.

J’achèterais la suite pour découvrir comment évolue l’histoire et surtout les personnages. Flora va-t-elle prouver sa valeur ? Qui se cache derrière tous ces meurtres et quelle en est la raison ? Qui est ce personnage ce pantin ?

 

Analyse pour réaliser mes scénarios:

Un mot :Si je savais faire de tels dessins et un tel scénario ….ce serait le rêve !!!

Comment ont-ils réussis à faire passer l’intrigue? A travers le dessin et à travers le découpage.

Tout est là : l’art du découpage. La Bande dessinée est visuel mais aussi dans les textes ni trop long ni trop court. Le rythme permet que le lecteur  ne s’ennuie pas. Il faut éviter le texte trop long que le lecteur saute vite et savoir jouer sur le dessin pour retenir son attention. Ecrire une BD c’est tout l’art de savoir jouer avec le visuel et le récit.

Si j’analyse la première page il y a un certain rythme. On zoome sur le personnage et immédiatement on met les pieds dans le plat : l’appel des esprits. Ca y’est on sait qu’on est dans du fantastique. Au fil de la lecture le rythme évolue, le dessinateur fait un zoom arrière quand on ralentit et quand le stress monte ou l’action est forte il zoome sur l’action de façon très précise.

Voilà une notion intéressante à retenir pour mon propre scénario.

Je dois analyser toutes les pages pour bien comprendre comment faire un story-board. J’imagine qu’il ne faut pas en tant que scénariste écrire un roman mais plutôt écrire comme une pièce de théâtre en imaginant la pièce visuellement.

 

Conclusion :

Je vais acheter le tome 2 et les autres tomes mais je vais aussi chercher à me procurer d’autres œuvres de ces auteurs afin de les découvrir un peu plus.

Voici ce que j’aimerais lire:

– de Thierry Gloris un tout autre style son dernier scénario Champs d’honneur

– de Jacque Lamontagne  les Druides et Yuna pour le découvrir en tant que scénariste.

 

C’est un travail de qualité, on l’aime ou pas;  mais si vous aimez les intrigues et les beaux dessins vous aimerez Aspic, Ma fille ado a été gênée par les atrocités mais elle aimerait bien lire la suite.

Cette Bande Dessinée mérite de se trouver dans ma bibliothèque et donc la vôtre !.

C’est une Belle œuvre ! Bravo aux artistes !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web